Thierry  Perret

Thierry Perret

1660041325

L'utilitaire SQLPackage Pour Exporter Des Bases De Données Azure SQL

Azure SQL Database ne prend pas en charge les sauvegardes de bases de données natives. Par conséquent, vous ne pouvez pas l'utiliser pour passer du cloud Azure à SQL Server sur site. Vous pouvez utiliser le format de fichier BACPAC de l'application de la couche données pour exporter le schéma de base de données et les données de la base de données Azure. Ce fichier BACPAC est utile pour le déploiement sur une base de données Azure SQL, une instance gérée et un serveur SQL sur site.

Pour exporter et importer une base de données à l'aide d'un fichier au format BACPAC, vous pouvez utiliser l'assistant graphique SQL Server Management Studio (SSMS). Nous avons couvert les packages DACPAC et BACPAC dans l'article Importation d'un fichier BACPAC pour une base de données SQL à l'aide de SSMS .

Supposons que vous disposiez d'une base de données SQL Azure de production que vous souhaitez exporter régulièrement au format BACPAC et importer dans une instance SQL (sur site). Y a-t-il un moyen de le faire ?

De même, supposons que nous utilisions Linux ou macOS où vous ne pouvez pas installer SQL Server Management Studio ? Comment exportons-nous ou importons-nous des bases de données dans cette situation ?

Cet article explore l'utilitaire SQLPackage pour l'exportation de la base de données Azure qui répond aux deux questions soulevées ci-dessus.

Présentation de l'utilitaire SQLPackage

L'utilitaire Sqlpackage est une option flexible disponible pour exporter la base de données Azure SQL vers un fichier BACPAC. Cet utilitaire est disponible avec SQL Server Management Studio (SSMS), Outils de données SQL Server (SSDT) ​​pour Visual Studio, et nous pouvons également le télécharger séparément en utilisant le Centre de téléchargement Microsoft . La dernière version de SqlPackage est la 18.8, publiée le 4 octobre 2021.

<Utilitaire SQLPackage

J'ai installé le dernier utilitaire SQLPackage à l'aide du programme d'installation MSI sous Windows sur mon système. Vous pouvez accéder au SqlPackage.exe installé et confirmer la version à l'aide de la commande /version.

Version du package SQLSQLPackage version

Remarque : Vous devez également installer le dernier utilitaire SqlPackage en tant que programme d'installation distinct. SSMS utilise la version 32 bits et, par conséquent, vous pouvez installer 64 bits pour des besoins de mémoire plus élevés.

Installer l'utilitaire SqlPackage sous Linux

Comme indiqué précédemment, nous pouvons également télécharger l'utilitaire Sqlpackage sous Linux. Pour l'installer, procédez comme suit.

  • Télécharger le package d' archive Linux pour l'utilitaire SqlPackage
  • Lancez le terminal et exécutez les scripts suivants.
$ cd ~
$ mkdir sqlpackage
$ unzip ~/Downloads/sqlpackage-linux-<version string>.zip -d ~/sqlpackage 
$ echo "export PATH=\"\$PATH:$HOME/sqlpackage\"" >> ~/.bashrc
$ chmod a+x ~/sqlpackage/sqlpackage
$ source ~/.bashrc
$ sqlpackage

Exporter Azure SQL Database à l'aide de l'utilitaire SqlPackage

Pour exporter une base de données Azure à l'aide de l'utilitaire SqlPackage, nous avons besoin de la valeur des paramètres suivants.

  • /Action ou /a : Il fait référence à l'action que vous souhaitez effectuer à l'aide de l'utilitaire SqlPackage. Spécifiez la valeur Export pour l'exportation de la base de données.
  • /SourceServerName ou /ssn : Il s'agit du nom Azure SQL Server (FQDN). Vous pouvez obtenir le nom de domaine complet du serveur Azure à l'aide du tableau de bord de la base de données SQL du portail Azure. Il suit le suffixe .database.windows.net
  • /SourceDatabaseName ou /sdn : Spécifiez la base de données Azure que vous souhaitez exporter au format BACPAC.
  • /SourceUser ou /su : Nous utiliserons l'authentification SQL pour nous connecter à la base de données Azure. Par conséquent, spécifiez le nom d'utilisateur avec ce paramètre.
  • /SourcePassword ou /sp : Nous devons spécifier le mot de passe pour le défini par l'utilisateur avec le paramètre /su.
  • /TargetFile : Dans ce paramètre, nous spécifions le fichier cible et son chemin de répertoire local. Par exemple, C:\Temp\database.dacpac
  • /p : dans ce paramètre, spécifiez le type de stockage de sauvegarde pour le modèle de schéma. Pour l'exportation, spécifiez la valeur Storage=File .

Remarque : Par défaut, l'utilitaire SqlPackage exporte toutes les tables de la base de données Azure au format BACPAC.

Accédez à Démarrer et lancez l'invite de commande et exécutez le script suivant pour l'exportation de la base de données.

> sqlpackage.exe /a:Export /ssn:tcp:azuredemosqldemo.database.windows.net /sdn:azuredemosql /su:sqladmin /sp:India@123 /tf:C:\Temp\azuredemosql.bacpac /p:Storage= Dossier

Le SqlPackage valide et exporte les données au format BACPAC. Il imprime le message des journaux pour les tables individuelles afin que vous puissiez suivre le processus d'exportation. Je n'ai qu'une seule table [dbo].[BillingInfo] dans ma base de données SQL Azure. Par conséquent, il imprime le message – Table de traitement [dbo].[BillingInfo].

Le temps d'exportation de la base de données dépend du nombre de tables, de leur nombre d'enregistrements et de la bande passante du réseau.

Exporter la base de données SQL Azure

Vous pouvez parcourir le répertoire local et afficher l'extension file.BACPAC, comme indiqué ci-dessous.

Dossier BACPAC

Importer Azure SQL Database BACPAC dans une instance SQL Server sur site

Une fois que nous avons l'exportation BACPAC de la base de données Azure, nous pouvons également l'importer à l'aide de l'utilitaire SqlPackage. Le script nécessitera quelques modifications comme ci-dessous.

  • /Action : Spécifiez le mot-clé IMPORT pour l'importation de la base de données à partir du fichier BACPAC
  • /TargetServerName ou /tsn : Il définit le nom de l'instance SQL où nous voulons importer le fichier BACPAC.
  • /TargetDatabaseName ou /tdn : spécifiez le nom de la base de données cible à l'aide de ce paramètre. Vous n'êtes pas obligé de créer cette base de données avant l'opération d'importation. L'utilitaire SqlPackage le crée sur l'instance SQL de destination et y importe des données. Pour cet exemple, j'ai spécifié value - Import
  • /TargetUser ou /tu : Il définit l'utilisateur d'authentification SQL de l'instance SQL cible.
  • /TargetPassword : Il définit le mot de passe de l'utilisateur d'authentification SQL.
  • /SourceFile ou /sf : Il spécifie l'emplacement du fichier BACPAC source pour l'importation de la base de données.

Exécutez le script suivant dans l'invite de commande et affichez la progression de l'importation de la base de données.

> sqlpackage.exe /Action:Import /tsn:WIN-CDKN1T5F5EG /tdn:Import /tu:sa /tp:India@123 /sf:C:\Temp\azuredemosql.bacpac

Au cours de l'opération d'importation, il effectue les étapes suivantes.

  • Crée un plan de déploiement
  • Importer le schéma du package dans la base de données
  • Désactive l'index
  • Importer des données
  • Active l'index

Importer la base de données

Connectez-vous à l'instance SQL de destination et nous avons une importation de base de données comme spécifié dans la chaîne de connexion. Développez les tables, et elle a une table [dbo].[BillingInfo] comme indiqué ci-dessous.

Vérifier l'objet

Automatisez le processus d'importation et d'exportation de sauvegarde à l'aide de l'utilitaire SqlPackage

Supposons que vous ayez besoin d'exporter et d'importer fréquemment Azure SQL Database dans des instances SQL Server locales (sur site). Si nous le faisons manuellement à l'aide de la console SSMS ou de l'utilitaire SqlPackage, ce ne serait pas la meilleure utilisation du travail répétitif. L'Agent SQL Server peut vous aider à automatiser les opérations globales d'importation de la base de données et à configurer la tâche sur l'instance SQL sur site.

Connectez-vous à l'instance SQL cible dans SSMS, développez SQL Server Agent, cliquez avec le bouton droit sur Travaux et créez un nouveau travail.

  • Sur la page générale, spécifiez un nom pour le travail SQL Server et ajoutez une description facultative.

Créer un travail de l'Agent SQL Server

  • Cliquez sur Étapes et ajoutez une nouvelle étape de travail. Dans la nouvelle étape de travail, spécifiez un nom et spécifiez le type – Système d'exploitation (CmdExec).

Étape et type de travail

Dans la section de commande, entrez le script SqlPackage pour créer une exportation de la base de données Azure. Vous spécifiez le chemin d'accès complet de l'utilitaire SqlPackage, et vous pouvez également ajouter le chemin d'accès dans la variable d'environnement pour éviter le chemin d'accès complet pour le Sqlpackage.

>C:\Program Files\Microsoft SQL Server\150\DAC\bin\sqlpackage.exe /a:Export /ssn:tcp:azuredemosqldemo.database.windows.net /sdn:azuredemosql /su:sqladmin /sp:India@123 /tf:C:\Temp\azuredemosql.bacpac /p:Storage=Fichier

Système d'exploitation CMDEXEC

Pour capturer les détails d'exécution des étapes du travail, cliquez sur Avancé et ajoutez un fichier de sortie.

Configuration avancée des travaux

Cliquez sur et ajoutez une nouvelle étape pour supprimer la base de données existante. Auparavant, nous importions le fichier BACPAC dans la base de données d'importation. Par conséquent, à l'étape 2, nous supprimons la base de données d'importation avec le script suivant -

Supprimer l'importation de la base de données

L'étape 2 utilise le type de script Transact-SQL (T-SQL) pour exécuter le script SQL.

Supprimer la base de données

Dans l'étape suivante, nous importerons le fichier BACPAC dans une base de données SQL sur site. Pour cette étape également, nous avons besoin du type Système d'exploitation (CmdExec).

C:\Program Files\Microsoft SQL Server\150\DAC\bin\sqlpackage.exe /Action:Import /tsn:WIN-CDKN1T5F5EG /tdn:Import /tu:sa /tp:India@123 /sf:C:\Temp \azuredemosql.bacpac

Nouvelle étape de travail

Ajoutez un fichier de sortie dans la section avancée pour capturer également les journaux d'exécution d'importation.

Fichier de sortie

Le travail de l'agent SQL est configuré avec les étapes de travail suivantes.

  1. Exporter Azure SQL DB
  2. Supprimer la base de données d'importation
  3. Importer BACPAC

Tâche SQL configurée

Vous pouvez ajouter une planification pour exécuter le travail de l'agent SQL selon une planification fixe. Pour l'instant, exécutons-le manuellement et vérifions qu'Azure SQL Database exporte et importe dans l'instance SQL sur site.

Statut du travail

Maintenant, affichez la sortie de l'étape d'opération d'exportation et d'importation pour valider les résultats attendus. Comme indiqué ci-dessous, nous n'avons eu aucun message d'erreur dans les deux fichiers journaux.

Avancement du travail pour l'exportation

Avancement du travail pour l'importation

Connectez-vous à la base de données SQL et validez la table et le nombre d'enregistrements.

Vérifier le nombre de tables

Conclusion

Cet article a exploré l'utilitaire SqlPackage pour automatiser l'exportation et l'importation d'Azure SQL Database dans l'instance SQL locale. L'utilitaire SqlPackage est disponible sur Windows, Linux et macOS et fournit des configurations supplémentaires telles que les délais d'attente, le parallélisme et les authentifications AD.

Lien : https://www.sqlshack.com/sqlpackage-utility-to-export-azure-sql-databases/

#database #sql #azure

What is GEEK

Buddha Community

L'utilitaire SQLPackage Pour Exporter Des Bases De Données Azure SQL
Cayla  Erdman

Cayla Erdman

1594369800

Introduction to Structured Query Language SQL pdf

SQL stands for Structured Query Language. SQL is a scripting language expected to store, control, and inquiry information put away in social databases. The main manifestation of SQL showed up in 1974, when a gathering in IBM built up the principal model of a social database. The primary business social database was discharged by Relational Software later turning out to be Oracle.

Models for SQL exist. In any case, the SQL that can be utilized on every last one of the major RDBMS today is in various flavors. This is because of two reasons:

1. The SQL order standard is genuinely intricate, and it isn’t handy to actualize the whole standard.

2. Every database seller needs an approach to separate its item from others.

Right now, contrasts are noted where fitting.

#programming books #beginning sql pdf #commands sql #download free sql full book pdf #introduction to sql pdf #introduction to sql ppt #introduction to sql #practical sql pdf #sql commands pdf with examples free download #sql commands #sql free bool download #sql guide #sql language #sql pdf #sql ppt #sql programming language #sql tutorial for beginners #sql tutorial pdf #sql #structured query language pdf #structured query language ppt #structured query language

Ruthie  Bugala

Ruthie Bugala

1620435660

How to set up Azure Data Sync between Azure SQL databases and on-premises SQL Server

In this article, you learn how to set up Azure Data Sync services. In addition, you will also learn how to create and set up a data sync group between Azure SQL database and on-premises SQL Server.

In this article, you will see:

  • Overview of Azure SQL Data Sync feature
  • Discuss key components
  • Comparison between Azure SQL Data sync with the other Azure Data option
  • Setup Azure SQL Data Sync
  • More…

Azure Data Sync

Azure Data Sync —a synchronization service set up on an Azure SQL Database. This service synchronizes the data across multiple SQL databases. You can set up bi-directional data synchronization where data ingest and egest process happens between the SQL databases—It can be between Azure SQL database and on-premises and/or within the cloud Azure SQL database. At this moment, the only limitation is that it will not support Azure SQL Managed Instance.

#azure #sql azure #azure sql #azure data sync #azure sql #sql server

Creating and Cataloging SQL pools in Azure SQL Server

This article will walk you through creating a new SQL pool within an existing Azure SQL Server as well as catalog the same using the Azure Purview service.

Introduction

Data is generated by transactional systems and typically stored in relational data repositories. This data is generally used by live applications and for operational reporting. As this data volume grows, this data is often required by other analytical repositories and data warehouses where it can be used for referential purposes and adding more context to other data from across the organization. Transactional systems (also known as Online Transaction Processing (OLTP) systems) usually need a relational database engine, while analytical systems (also known as Online Analytical Processing (OLAP) systems) usually need analytical data processing engines. On Azure cloud, it is usually known that for OLTP requirements, SQL Server or Azure SQL Database can be employed, and for analytical data processing needs, Azure Synapse and other similar services can be employed. SQL Pools in Azure Synapse host the data on an SQL Server environment that can process the data in a massively parallel processing model, and the address of this environment is generally the name of the Azure Synapse workspace environment. At times, when one has already an Azure SQL Server in production or in use, the need is to have these SQL Pools on an existing Azure SQL Server instance, so data in these SQL pools can be processed per the requirements on an OLAP system as well as the data can be co-located with data generated by OLTP systems. This can be done by creating SQL Pools within the Azure SQL Server instance itself. In this article, we will learn to create a new SQL Pool within an existing Azure SQL Server followed by cataloging the same using the Azure Purview service.

Pre-requisite

As we intend to create a new SQL Pool in an existing Azure SQL Server instance, we need to have an instance of Azure SQL in place. Navigate to Azure Portal, search for Azure SQL and create a new instance of it. We can create an instance with the most basic configuration for demonstration purposes. Once the instance is created, we can navigate to the dashboard page of the instance and it would look as shown below.

As we are going to catalog the data in the dedicated SQL Pool hosted on Azure SQL instance, we also need to create an instance of Azure Purview. We would be using the Azure Purview studio from the dashboard of this instance, tonregister this SQL Pool as the source and catalog the instance.

#azure #sql azure #azure sql server #sql #sql #azure

Thierry  Perret

Thierry Perret

1660041325

L'utilitaire SQLPackage Pour Exporter Des Bases De Données Azure SQL

Azure SQL Database ne prend pas en charge les sauvegardes de bases de données natives. Par conséquent, vous ne pouvez pas l'utiliser pour passer du cloud Azure à SQL Server sur site. Vous pouvez utiliser le format de fichier BACPAC de l'application de la couche données pour exporter le schéma de base de données et les données de la base de données Azure. Ce fichier BACPAC est utile pour le déploiement sur une base de données Azure SQL, une instance gérée et un serveur SQL sur site.

Pour exporter et importer une base de données à l'aide d'un fichier au format BACPAC, vous pouvez utiliser l'assistant graphique SQL Server Management Studio (SSMS). Nous avons couvert les packages DACPAC et BACPAC dans l'article Importation d'un fichier BACPAC pour une base de données SQL à l'aide de SSMS .

Supposons que vous disposiez d'une base de données SQL Azure de production que vous souhaitez exporter régulièrement au format BACPAC et importer dans une instance SQL (sur site). Y a-t-il un moyen de le faire ?

De même, supposons que nous utilisions Linux ou macOS où vous ne pouvez pas installer SQL Server Management Studio ? Comment exportons-nous ou importons-nous des bases de données dans cette situation ?

Cet article explore l'utilitaire SQLPackage pour l'exportation de la base de données Azure qui répond aux deux questions soulevées ci-dessus.

Présentation de l'utilitaire SQLPackage

L'utilitaire Sqlpackage est une option flexible disponible pour exporter la base de données Azure SQL vers un fichier BACPAC. Cet utilitaire est disponible avec SQL Server Management Studio (SSMS), Outils de données SQL Server (SSDT) ​​pour Visual Studio, et nous pouvons également le télécharger séparément en utilisant le Centre de téléchargement Microsoft . La dernière version de SqlPackage est la 18.8, publiée le 4 octobre 2021.

<Utilitaire SQLPackage

J'ai installé le dernier utilitaire SQLPackage à l'aide du programme d'installation MSI sous Windows sur mon système. Vous pouvez accéder au SqlPackage.exe installé et confirmer la version à l'aide de la commande /version.

Version du package SQLSQLPackage version

Remarque : Vous devez également installer le dernier utilitaire SqlPackage en tant que programme d'installation distinct. SSMS utilise la version 32 bits et, par conséquent, vous pouvez installer 64 bits pour des besoins de mémoire plus élevés.

Installer l'utilitaire SqlPackage sous Linux

Comme indiqué précédemment, nous pouvons également télécharger l'utilitaire Sqlpackage sous Linux. Pour l'installer, procédez comme suit.

  • Télécharger le package d' archive Linux pour l'utilitaire SqlPackage
  • Lancez le terminal et exécutez les scripts suivants.
$ cd ~
$ mkdir sqlpackage
$ unzip ~/Downloads/sqlpackage-linux-<version string>.zip -d ~/sqlpackage 
$ echo "export PATH=\"\$PATH:$HOME/sqlpackage\"" >> ~/.bashrc
$ chmod a+x ~/sqlpackage/sqlpackage
$ source ~/.bashrc
$ sqlpackage

Exporter Azure SQL Database à l'aide de l'utilitaire SqlPackage

Pour exporter une base de données Azure à l'aide de l'utilitaire SqlPackage, nous avons besoin de la valeur des paramètres suivants.

  • /Action ou /a : Il fait référence à l'action que vous souhaitez effectuer à l'aide de l'utilitaire SqlPackage. Spécifiez la valeur Export pour l'exportation de la base de données.
  • /SourceServerName ou /ssn : Il s'agit du nom Azure SQL Server (FQDN). Vous pouvez obtenir le nom de domaine complet du serveur Azure à l'aide du tableau de bord de la base de données SQL du portail Azure. Il suit le suffixe .database.windows.net
  • /SourceDatabaseName ou /sdn : Spécifiez la base de données Azure que vous souhaitez exporter au format BACPAC.
  • /SourceUser ou /su : Nous utiliserons l'authentification SQL pour nous connecter à la base de données Azure. Par conséquent, spécifiez le nom d'utilisateur avec ce paramètre.
  • /SourcePassword ou /sp : Nous devons spécifier le mot de passe pour le défini par l'utilisateur avec le paramètre /su.
  • /TargetFile : Dans ce paramètre, nous spécifions le fichier cible et son chemin de répertoire local. Par exemple, C:\Temp\database.dacpac
  • /p : dans ce paramètre, spécifiez le type de stockage de sauvegarde pour le modèle de schéma. Pour l'exportation, spécifiez la valeur Storage=File .

Remarque : Par défaut, l'utilitaire SqlPackage exporte toutes les tables de la base de données Azure au format BACPAC.

Accédez à Démarrer et lancez l'invite de commande et exécutez le script suivant pour l'exportation de la base de données.

> sqlpackage.exe /a:Export /ssn:tcp:azuredemosqldemo.database.windows.net /sdn:azuredemosql /su:sqladmin /sp:India@123 /tf:C:\Temp\azuredemosql.bacpac /p:Storage= Dossier

Le SqlPackage valide et exporte les données au format BACPAC. Il imprime le message des journaux pour les tables individuelles afin que vous puissiez suivre le processus d'exportation. Je n'ai qu'une seule table [dbo].[BillingInfo] dans ma base de données SQL Azure. Par conséquent, il imprime le message – Table de traitement [dbo].[BillingInfo].

Le temps d'exportation de la base de données dépend du nombre de tables, de leur nombre d'enregistrements et de la bande passante du réseau.

Exporter la base de données SQL Azure

Vous pouvez parcourir le répertoire local et afficher l'extension file.BACPAC, comme indiqué ci-dessous.

Dossier BACPAC

Importer Azure SQL Database BACPAC dans une instance SQL Server sur site

Une fois que nous avons l'exportation BACPAC de la base de données Azure, nous pouvons également l'importer à l'aide de l'utilitaire SqlPackage. Le script nécessitera quelques modifications comme ci-dessous.

  • /Action : Spécifiez le mot-clé IMPORT pour l'importation de la base de données à partir du fichier BACPAC
  • /TargetServerName ou /tsn : Il définit le nom de l'instance SQL où nous voulons importer le fichier BACPAC.
  • /TargetDatabaseName ou /tdn : spécifiez le nom de la base de données cible à l'aide de ce paramètre. Vous n'êtes pas obligé de créer cette base de données avant l'opération d'importation. L'utilitaire SqlPackage le crée sur l'instance SQL de destination et y importe des données. Pour cet exemple, j'ai spécifié value - Import
  • /TargetUser ou /tu : Il définit l'utilisateur d'authentification SQL de l'instance SQL cible.
  • /TargetPassword : Il définit le mot de passe de l'utilisateur d'authentification SQL.
  • /SourceFile ou /sf : Il spécifie l'emplacement du fichier BACPAC source pour l'importation de la base de données.

Exécutez le script suivant dans l'invite de commande et affichez la progression de l'importation de la base de données.

> sqlpackage.exe /Action:Import /tsn:WIN-CDKN1T5F5EG /tdn:Import /tu:sa /tp:India@123 /sf:C:\Temp\azuredemosql.bacpac

Au cours de l'opération d'importation, il effectue les étapes suivantes.

  • Crée un plan de déploiement
  • Importer le schéma du package dans la base de données
  • Désactive l'index
  • Importer des données
  • Active l'index

Importer la base de données

Connectez-vous à l'instance SQL de destination et nous avons une importation de base de données comme spécifié dans la chaîne de connexion. Développez les tables, et elle a une table [dbo].[BillingInfo] comme indiqué ci-dessous.

Vérifier l'objet

Automatisez le processus d'importation et d'exportation de sauvegarde à l'aide de l'utilitaire SqlPackage

Supposons que vous ayez besoin d'exporter et d'importer fréquemment Azure SQL Database dans des instances SQL Server locales (sur site). Si nous le faisons manuellement à l'aide de la console SSMS ou de l'utilitaire SqlPackage, ce ne serait pas la meilleure utilisation du travail répétitif. L'Agent SQL Server peut vous aider à automatiser les opérations globales d'importation de la base de données et à configurer la tâche sur l'instance SQL sur site.

Connectez-vous à l'instance SQL cible dans SSMS, développez SQL Server Agent, cliquez avec le bouton droit sur Travaux et créez un nouveau travail.

  • Sur la page générale, spécifiez un nom pour le travail SQL Server et ajoutez une description facultative.

Créer un travail de l'Agent SQL Server

  • Cliquez sur Étapes et ajoutez une nouvelle étape de travail. Dans la nouvelle étape de travail, spécifiez un nom et spécifiez le type – Système d'exploitation (CmdExec).

Étape et type de travail

Dans la section de commande, entrez le script SqlPackage pour créer une exportation de la base de données Azure. Vous spécifiez le chemin d'accès complet de l'utilitaire SqlPackage, et vous pouvez également ajouter le chemin d'accès dans la variable d'environnement pour éviter le chemin d'accès complet pour le Sqlpackage.

>C:\Program Files\Microsoft SQL Server\150\DAC\bin\sqlpackage.exe /a:Export /ssn:tcp:azuredemosqldemo.database.windows.net /sdn:azuredemosql /su:sqladmin /sp:India@123 /tf:C:\Temp\azuredemosql.bacpac /p:Storage=Fichier

Système d'exploitation CMDEXEC

Pour capturer les détails d'exécution des étapes du travail, cliquez sur Avancé et ajoutez un fichier de sortie.

Configuration avancée des travaux

Cliquez sur et ajoutez une nouvelle étape pour supprimer la base de données existante. Auparavant, nous importions le fichier BACPAC dans la base de données d'importation. Par conséquent, à l'étape 2, nous supprimons la base de données d'importation avec le script suivant -

Supprimer l'importation de la base de données

L'étape 2 utilise le type de script Transact-SQL (T-SQL) pour exécuter le script SQL.

Supprimer la base de données

Dans l'étape suivante, nous importerons le fichier BACPAC dans une base de données SQL sur site. Pour cette étape également, nous avons besoin du type Système d'exploitation (CmdExec).

C:\Program Files\Microsoft SQL Server\150\DAC\bin\sqlpackage.exe /Action:Import /tsn:WIN-CDKN1T5F5EG /tdn:Import /tu:sa /tp:India@123 /sf:C:\Temp \azuredemosql.bacpac

Nouvelle étape de travail

Ajoutez un fichier de sortie dans la section avancée pour capturer également les journaux d'exécution d'importation.

Fichier de sortie

Le travail de l'agent SQL est configuré avec les étapes de travail suivantes.

  1. Exporter Azure SQL DB
  2. Supprimer la base de données d'importation
  3. Importer BACPAC

Tâche SQL configurée

Vous pouvez ajouter une planification pour exécuter le travail de l'agent SQL selon une planification fixe. Pour l'instant, exécutons-le manuellement et vérifions qu'Azure SQL Database exporte et importe dans l'instance SQL sur site.

Statut du travail

Maintenant, affichez la sortie de l'étape d'opération d'exportation et d'importation pour valider les résultats attendus. Comme indiqué ci-dessous, nous n'avons eu aucun message d'erreur dans les deux fichiers journaux.

Avancement du travail pour l'exportation

Avancement du travail pour l'importation

Connectez-vous à la base de données SQL et validez la table et le nombre d'enregistrements.

Vérifier le nombre de tables

Conclusion

Cet article a exploré l'utilitaire SqlPackage pour automatiser l'exportation et l'importation d'Azure SQL Database dans l'instance SQL locale. L'utilitaire SqlPackage est disponible sur Windows, Linux et macOS et fournit des configurations supplémentaires telles que les délais d'attente, le parallélisme et les authentifications AD.

Lien : https://www.sqlshack.com/sqlpackage-utility-to-export-azure-sql-databases/

#database #sql #azure

Ruthie  Bugala

Ruthie Bugala

1620379020

Sourcing data from Azure SQL Database in Azure Machine Learning

In this article, we will show how to source data from Azure SQL Database to use in a Machine Learning workflow.

Introduction

Azure offers a variety of data repositories for operational as well as analytical purposes. One of the most popular and highly adopted database services is Azure SQL Database, which is typically used to host transactional data in Online Transaction Processing (OLTP) systems. A typical data pipeline involves ingesting data into different types of data repositories. Data from different repositories may be optionally enriched or standardized using approaches like Master Data Management (MDM). Data is generally moved using Extract Transform Load (ETL) or Extract Load Transform (ELT) mechanisms. Once the data is in a proper state, it may be stored in a data warehouse in a structured format or in a data lake which is a mix of structured, semi-structured, and unstructured formats. SQL Database is one of those versatile data repositories that can store different types of data, which makes it an ideal candidate for being used as a data warehouse or data mart too. Once data is in operational and analytical repositories, this data is used for various types of analytics, prediction, forecasting, and other types of data intelligence.

Machine learning is one of the most popular means of extracting intelligence out of data. Azure offers Azure ML service which is one of the mainstream services for authoring machine learning workflows. Like other data processing systems, Azure Machine Learning service requires and supports sourcing data from different types of data repositories including Azure SQL Database. Sourcing data is usually the first step while authoring Azure Machine Learning workflows. Let’s go ahead and see how you can source data from SQL Database to use in an Azure Machine Learning workflow.

#azure #sql azure #azure sql #sql